Ahmed, le camionneur, roule en plein forêt. Il a très peur. Sa peur se transforme en une véritable terreur quand il s’aperçoit que le chat à côté de lui n’a pas de moustaches, que son visage ressemble plus à celui d’un humain qu’à celui d’un chat. De plus, sa taille semble avoir grandi. Tremblotant, il ne peut continuer à conduire, il décide de se garer. C’est en ce moment qu’Aïcha Kandicha, à côté de lui, le prend par la main, comme pour le rassurer. Ahmed lance un cri qui déchire le silence nocturne de la forêt. D’un mouvement, il saute du camion et se met à courir. Il court, il court sans se retourner. Aïcha est à ses trousses.